Dans la ferme de Trish

tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo1_1280.jpg
tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo5_1280.jpg
tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo2_1280.jpg
tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo3_1280.jpg
tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo4_1280.jpg
tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo6_1280.jpg
tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo7_1280.jpg
tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo8_1280.jpg
tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo10_1280.jpg
tumblr_ntz39kJSvN1qe6khfo9_1280.jpg

Ma seconde ferme a été celle de Trish et Terry, près de Richemond. Trish élève des chevaux de sport, des alpagas et des vaches. Elle ne vends pas directement de viande ou de lait mais les animaux aux éleveurs qui ont besoin de nouvelles bêtes. Trish garde ainsi ses animaux de nombreuses années, jusqu'à leur mort.

La ferme est sans dessous, on dirait une casse de bagnoles “les enfants ont appris à conduire dans les prés.” Des pneus dans lesquels elle plante des patates forment un tas gigantesque à l'entrée et les toiles d'araignées s'accumulent dans la maison.

La ferme est entièrement auto-suffisante: les panneaux solaires alimentent la maison, le four et les plaques sont chauffées au bois, et tous les légumes viennent du jardin et bientôt de la serre que nous construisons.

Trish connait la région par coeur et m'a emmenée explorer ses endroits préférés, dont une chapelle près du lac Rotoiti, et la crique St Louis où elle m'a appris à chercher de l'or. On a seulement trouvé des poussières, mais j'avais quand même l'impression d'être un des trappeurs des romans de Jack London.

AC